Portrait d'une célébrité (exemple de style)

Élégamment coiffés vers l’arrière, dans un geste que l’on sait rapide et naturel, les longs cheveux de Meryl Streep attirent notre regard vers son visage, à peine effleuré par les années.


Le teint diaphane de l’actrice est en symbiose parfaite avec le reste de son apparence : ses yeux bleu horizon, ses lèvres pastel, ses cheveux blonds mêlés de fines mèches blanches. Tout en elle dévoile la même douceur, lui conférant une présence éthérée, presque céleste.


Seules ses lunettes, à la forme « papillon » mythique des années cinquante, bousculent l’harmonie du portrait. Hasard, choix conscient ou purement esthétique, elles apportent une touche de fantaisie à son apparence, un peu d’excentricité sans doute en cohérence avec le personnage.


D’une beauté occidentale classique, sans être ostentatoire, Meryl Streep dégage une profondeur que son regard révèle avant ses mots. On l’imagine aussi bien grand-mère que femme fatale, accompagnatrice de mourants que cheffe d’état. Comme si son physique avait déterminé à l’avance sa faculté à se fondre dans les rôles les plus divers.


Son regard ouvert, lumineux, intelligent, laisse deviner les capacités d’empathie et d’adaptation nécessaires à ce métier. Il semble à la fois présent et en retrait, comme s’il attendait la suite avant de se prononcer. Une position d’observatrice, de sage avisée et posée, celle d’une femme expérimentée.


Quelques rides aux coins des lèvres et des paupières attestent d’une propension au sourire, à la fois généreux et mesuré. Gentillesse, élégance, finesse… Autant de qualificatifs qui ne se résument finalement qu’à un seul mot : prestance. Car c’est avant tout par sa présence que l’on remarque Meryl Streep ; hors du commun, à l’image de son intelligence. Un haut potentiel confirmant un côté hors norme, différent, aussi particulier que fascinant.


Avec ses traits fins, qu’un nez légèrement incurvé ne fait que magnifier, elle nous permet de réaliser que la vraie beauté ne se trouve pas dans la perfection, mais dans l’authenticité.


© 2020 Anouchka Nyssen Écrivain des Mémoires – Tous droits réservés

Posts récents

Voir tout